Une nounou d’enfer

Alors que j’allume l’air de rien ma télévision aujourd’hui, je tombe sur le premier épisode de la série Une nounou d’enfer. J’ai été bercée gamine par cette série, et j’ai vu tous les épisodes, sans exception. L’occasion pour moi de vous faire partager l’humour déjanté et la voix criarde de Fran Drescher, parce que ça c’est drôle !

L’épisode pilote donne le ton tout de suite : Fran Fine se fait virer du magasin de robes de mariée dans lequel elle travaille, et se fait larguer par son petit ami au même instant, puisqu’il est le patron de l’entreprise pour laquelle elle travaille. Elle décide donc d’aller vendre des cosmétiques en faisant du porte à porte, et arrive par chance chez les Sheffield au moment où Maxwell, le père de famille qui doit élever seul ses enfants depuis le décès de sa femme, recherche une gouvernante. Elle est alors embauchée alors qu’elle ne connait strictement rien aux enfants, et fait la connaissance de la fratrie Sheffield.

Maggie, l’aînée, a quatorze ans au début de la série, elle manque cruellement de personnalité et passe pour une gamine bien trop scolaire aux côtés de Fran – qui va d’ailleurs se faire un plaisir de la relooker plusieurs fois au fil des épisodes.

Brighton, le seul garçon de la famille, s’amuse à mettre en scène toutes sortes de faux suicides, ce qui a le don d’énerver son père. Il passe la plupart de son temps à se moquer de ses deux soeurs et à faire tourner en bourrique la pauvre Fran qui gère les problèmes bien à sa façon.

Gracie, pour terminer, est la gamine la plus barrée que je n’aurais jamais imaginé. Elle voit son psychiatre plusieurs fois par semaine, mais est des plus intelligentes.

En vivant chez les Sheffield, Fran va aussi faire la rencontre de C.C. Babcock, l’associée de Maxwell. Elle est éperduement amoureuse de Maxwell, mais lui semble ne rien voir du tout. Elle déteste cordialement Fran, qui attire chaque fois l’oeil de Maxwell par son physique avantageux. Niles, le maître d’hôtel va devenir le meilleur ami de Fran, s’amusant à ridiculiser C.C. dés qu’il en aura l’occasion. Ce premier épisode est aussi l’occasion de rencontre Val, la meilleure amie de Fran, vieille fille et un peu bête d’ailleurs. Sa mère apparaît un peu plus tard, grande fanatique de nourriture, ainsi que Marty, son mari, qu’on ne verra jamais vraiment.

Je vous laisse plutôt apprécier la première partie de l’épisode pilote, je pense qu’il faut le voir pour le comprendre.

A ceux qui auraient visionné l’extrait pour la première fois, rassurez-vous ! La voix criarde de Fran dans la version française n’est rien comparée à la V.O ! C’est pourquoi je prends le parti de ne regarder que les épisodes en français, afin de sauver mes oreilles… Pou finir, même si je n’arrive pas à avoir un vrai sens critique à propos de la série puisque je la connais trop bien pour réussir à y poser un oeil nouveau, je ne peux que vous la conseiller. Les épisodes sont courts (vingt-trois minutes chacun), drôles, et c’est sans conséquence pour votre santé ! La série compte un total de moins de 150 épisodes, ce qui est plutôt court étant donné que quatre sont diffusés chaque midi sur M6 en ce moment. Malheureusement, la chaîne a encore choisi de mélanger les épisodes, et de passer uniquement ceux qui ont eu du succès à la précédente diffusion. Ceci dit, l’essentiel est là, les sarcasmes de Niles et les vannes de C.C., les tenues époustoufflantes de Fran, etc.

A ceux que ça intéresseraient, courrez visionner ça ! Pour ma part, je reste branchée sur M6 !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s